Mark


︎ TEXT/BIO

︎ EXHIBITIONS

FR.


Alexandre Zhu, d’origine chinoise, est né à Paris en 1993. Il a étudié à la School of Visual Art à New York (Fine Art) et a été diplômé en 2018 de l’école Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris. Il vit et travaille actuellement à Paris.


“Alexandre Zhu explore à travers un travail de dessins figuratifs et d’installations des thèmes récurrents, tels que la mémoire, le temps et l’identité. Il compose ses dessins avec des éléments isolés, perdus dans un espace liminal créé par le blanc du papier. Tant familiers qu‘étrangers, les sujets trouvent ainsi une nouvelle lecture par l’absence d’environnement.

Son travail récent interroge les transformations incessantes de notre environnement, ses débris, son uniformisation. Il s’approprie le paysage urbain, les résidus architecturaux, nos constructions et destructions qui naissent tout aussi subitement qu’elles ne disparaissent. Les vestiges altérés dans leur perspective et leurs formes évoquent un présent anachronique, en se rapprochant à la fois des structures antiques et des ruines d’un futur proche. Communs à toute civilisation moderne, les sujets dessinés se veulent ici les symboles d’une familiarité universelle.  

Les éléments bruts qu’il choisit de dessiner sont représentés avec une absence totale de contexte, immobilisés dans leur érosion et trouvant ainsi une nouvelle lecture. Les matières qu’il restitue avec précision sont travaillées au charbon par effacement. La trace est ainsi au cœur même de sa pratique, qu’il utilise comme évocation du passage du temps.




ENG.

Alexandre Zhu is a French-Chinese artist, born in 1993. He studied at the School of Visual Art in New York, and graduated from École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris in 2018. He currently lives and works in Paris.


“Through figurative drawings and installations, Alexandre Zhu explores recurring themes such as memory, time, or identity. In his drawings, he often composes with isolated elements, lost in a liminal space created by the blank paper. Both familiar and foreign, the subjects find a new reading by the lack of environment.

His latest body of work questions the unceasing transformations of our environment and its standardization. He creates with architecture’s leftovers, the ruins of our constructions and destructions that are born just as suddenly as they disappear. The altered relics evoke an anachronistic present time, with their form getting similar to both ancient structures and ruins of a near future. Common to every modern urban civilization, the drawn subjets seem to appear then as symbols of a universal familiarity.

The raw elements he chooses to draw are depicted with a total lack of context, frozen in their erosion and finding then a new reading. The precisely rendered textures are worked with charcoal by erasure. Thus, trace is within the core of his practice, that he uses as an evocation of passing time.

© Nomani Saint

Mark
Copyright All Rights Reserved © 2019 Alexandre Zhu